Invités

Wang Bing


Wang Bing est un cinéaste chinois né en 1967. Après avoir étudié la photographie il intègre le département de la photographie de l’Académie du film de Pékin. Sa première oeuvre ambitieuse est un documentaire qui dure plus de 9h intitulé A l’ouest des rails . Pour ce projet il a filmé de 1999 à 2003 le vieux quartier industriel où il vit à Shenyang. Son film est un témoignage de la vie de ses habitants, principalement des ouvriers, avant la destruction du quartier décidée par la municipalité.

En 2010 il réalise Le fossé , son premier film de fiction. Inspiré d’un recueil de nouvelles de Yang Xianhui, Adieu Jiabiangou, il raconte le destin tragique des chinois envoyés dans des camps de rééducation entre 1958 et 1960. Pour réaliser Le fossé il s’est entretenu avec des survivants de ces camps, à l’époque considérés comme «déviants de droite». En 2012, Le fossé sort sur les écrans français.

Il remporte le Léopard d’or au Festival international du film de Locarno 2017 pour Mrs. Fang.

Robert Bober

Robert Bober est un réalisateur, metteur en scène et écrivain français d’origine allemande. Né le 17 novembre 1931 à Berlin. Août 1933, la famille Bober fuit le nazisme. Arrivée à Paris. Il quitte l’école après le certificat d’études primaires. Successivement tailleur, potier, éducateur, assistant de François Truffaut. Réalisateur à la télévision depuis 1967. Auteur de plus de cent films documentaires.

Grand prix (1991) de la Société civile des auteurs multimédia pour l’ensemble de son œuvre.Son premier roman Quoi de neuf sur la guerre ? a reçu le Prix du Livre Inter en 1994.

Christophe Cognet

Après des études de cinéma à la Sorbonne Nouvelle (recherches menées sous la direction de JL Leutrat), il devient auteur et réalisateur : essentiellement des documentaires mais aussi des essais filmés, courts et moyens métrages. Attentifs aux traces et au travail de la mémoire, sensibles, ses films interrogent le cinéma, les formes de pouvoir et de surveillance, les mécanismes de la création et la puissance des images.

Nicolas Klotz et Elisabeth Perceval


« Elisabeth Perceval et Nicolas Klotz ont tissé une œuvre cinématographique rare et précieuse, en prise avec notre temps et les soubresauts du monde. Leurs films, fictions et documentaires, sont toujours habités par un profond désir de rencontres. Ils nous convient à nous saisir de l’énergie de résistance que portent celles et ceux qui les traversent. Ils nous questionnent sur la relation d’hospitalité à adresser à l’autre et à la vie. »

Longs-métrages

- 2018 : L'Héroïque Lande, la frontière brûle

- 2012 : Low Life : Compétition Internationale Festival de Locarno, Toronto International Film Festival, Vancouver International Film Festival, Montréal Festival du Nouveau Cinéma, BFI London Film Festival, Sao Paulo International Film Festival, Festival International de Cine de Gijon, New York French Cinema, Jeonju International Film Festival, Riviera Maya film Festival, Buenos Aires Festival International de Cine Independente (BAFICI), Festival de Copenhague

- 2007 : La Question humaine, à partir du récit de François Emmanuel : Quinzaine des Réalisateurs, Festival de Cannes, Festival de Gijon, Festivals de Copenhague, Chicago, Vancouver, Nouveau Cinéma de Montréal, Londres, Vienne, Gijon, New York, Buénos Aires, Mostra de Sao Paulo, Boston, Hong-Kong, Corée…

- 2004 : La Blessure : Quinzaine des Réalisateurs Festival de Cannes, Grand prix du Festival Européen Cinessonne, Festivals de Montréal, Londres, Buénos Aires, Mostra de Sao paulo, Genève, New York…

- 2000 : Paria : Prix Spécial du Jury au Festival International de San Sébastien (2000), Double prix d'Interprétation masculine Festival Tout Écran de Genève, Sélection ACID Festival de Cannes (2001)

- 1993 : La Nuit sacrée à partir d'un diptyque de Tahar Ben Jelloun, (La Nuit sacrée et L'Enfant de sable) : Festival International de Tokyo.

Marc Chalosse

Marc Chalosse est un improvisateur et compositeur né à Paris en 1963. Après des études de piano classique et d’ondes Martenot au conservatoire de Lyon, il étudie le Jazz à l’Eastman School of Music de Rochester (USA) et à New York avec Barry Harris et Andy Laverne.

Il s’installe à Paris en1989 et accompagne de nombreux Jazzmen (Robin Eubanks, Lonnie Plexico, Craig Harris, Stafford James, Buddy Colette, Steve Argüelles, Deedee Bridgewater, Ricardo Del Fra, François Théberge...).
En 1993, il se passionne pour l’électronique musicale et forme en 1995 le groupe Toy Sun avec John Silverman et DJ Nem. Concerts en Europe et au Japon et enregistrement d’un EP (Comet Records).
En 2001 il réalise pour le label Signature/Radio France le CD Artaud Remix, d’après « Pour en finir avec le jugement de dieu » d’Antonin Artaud (2001).
Enregistre au Mali sous le pseudonyme de Lipitone le CD « Nuit sur écoute, Bougouni » (label Frikyiwa, 2002). Concerts en Europe, au Japon et au Mexique.
Entre 2000 et 2004, il collabore avec Laurent Garnier (tournée « Unreasonable Behaviour » et enregistrement de l’album « The cloud making machine ») et Frédéric Galliano (tournée African Diva et CD Live).
Membre du collectif Around, avec Benoit Delbecq, Gilles Coronado et Serge Adam (CD et concerts en Europe et au Mexique).
Il s’installe en Auvergne en 2004, où il mène une activité de compositeur pour le cinéma documentaire, la danse et le théâtre. Réalise le CD PARIS : NY : TOKYO : BERCK-PLAGE, créé en concert en 2006 dans le cadre du festival Présences Electroniques de Radio France (commande de l’INA/GRM).
Lauréat du prix de composition Luc Ferrari 2007 (la Muse en Circuit/Radio France) pour Histoire de Jeanne.
Pianiste du groupe The Delano Orchestra pour le projet « The Escape » (concert au Théâtre de la Ville de Paris et CD).
Il est le concepteur du projet « Off Maldoror », spectacle qui croise théâtre et musique avec le performer Xtatik. Création en novembre 2013 au festival « Musiques Démesurées » (Clermont Ferrand).
Il dirige l’APEJS (école de musiques actuelles) à Chambéry depuis avril 2014.

Eric Le Roy

Chef du Service accès, valorisation, enrichissement des collections à la Direction du patrimoine cinématographique CNC

James Burnet

Ancien journaliste ayant travaillé au Monde et à Libération. Spécialiste de l'Asie du sud-est et plus particulièrement du Cambodge où il a effectué de nombreux reportages avant et après la période khmère rouge. James Burnet eu l'occasion de se rendre plusieurs fois en Chine en tant que journaliste. Puis il a collaboré avec le réalisateur cambodgien Rithy Panh sur certains de ses films ( Bophana, une tragédie cambodgienne; S21, la machine de mort khmère rouge; La terre des âmes errantes...).

Lors de l'édition 2003 du Festival des Trois Continents, il découvre avec grande surprise le premier long métrage de Wang Bing, A l'ouest des rails. Depuis il suit de près son travail.

Marc Ménager


Réalisateur, assistant à la réalisation, scénariste, décorateur

Nadia Meflah

D'ici et d'ailleurs, cheminant en cinéma dans tous les territoires et genres, Nadia Meflah est critique, programmatrice, formatrice, productrice, enseignante, lectrice et passeuse, parcourant les institutions tout comme les hors champs, toujours à l'écoute de tous les publics, passionnée par la transmission de ce qui fait sens et récit, imaginaire et élaboration de soi. Auteure d'un documentaire sur Oum Kalthoum, la voix du Caire (Arte 21 juin 2017) et du livre Chaplin et les femmes (éd. Philippe Rey).