Le cycle « Hors les murs »

Les Rencontres Écrans/Mémoires s’accompagnent également de séances « hors les murs » avant, pendant et après les quatre journées au Mémorial, dans les salles de cinéma partenaires de la région :

Peu m'importe si l’histoire nous considère comme des barbares de Radu Jude

Roumanie/France/Allemagne/Bulgarie/République Tchèque, 2018, 135 minutes

En 1941, l’armée roumaine a massacré 20 000 Juifs à Odessa. De nos jours, une jeune metteuse en scène veut retranscrire cet épisode douloureux par une reconstitution militaire, dans le cadre d’un évènement public. La mise en scène sera-t-elle possible ?

Dans ce cinquième long métrage, le cinéaste Radu Jude, adepte des réflexions complexes et des questions morales a choisi comme porte-parole Mariana, une jeune femme déterminée. Cette metteuse en scène, à travers la création d'un spectacle, tente de faire entendre au public ce qu'il ne veut pas savoir : la participation de la Roumanie à l'Holocauste.

> Projection le jeudi 21 nov. à 19h30 à l'Institut Jean Vigo, Perpignan

Nostalgie de la Lumière de Patricio Guzmán

France/Chili/Espagne/Allemagne/États-Unis, 2010, 90 minutes

Au Chili, à trois mille mètres d'altitude, les astronomes venus du monde entier se rassemblent dans le désert d'Atacama pour observer les étoiles. Car la transparence du ciel est telle qu'elle permet de regarder jusqu'aux confins de l'univers. C'est aussi un lieu où la sécheresse du sol conserve intacts les restes humains : ceux des momies, des explorateurs et des mineurs. Mais aussi, les ossements des prisonniers politiques de la dictature. Tandis que les astronomes scrutent les galaxies les plus éloignées en quête d'une probable vie extraterrestre, au pied des observatoires, des femmes remuent les pierres, à la recherche de leurs parents disparu…

> Projection le mardi 26 nov. à 18h30 au Cinéma le Castillet, Perpignan

La Cordillère des songes de Patricio Guzmán

Chili/France, 2019, 85 minutes

« Au Chili, quand le soleil se lève, il a dû gravir des collines, des parois, des sommets avant d’atteindre la dernière pierre des Andes. Dans mon pays, la cordillère est partout mais pour les Chiliens, c’est une terre inconnue. Après être allé au nord pour Nostalgie de la lumière et au sud pour Le Bouton de nacre, j’ai voulu filmer de près cette immense colonne vertébrale pour en dévoiler les mystères, révélateurs puissants de l'histoire passée et récente du Chili.»

Patricio Guzmán

> Projection le lundi 2 déc. à 20h30 au Cinéma Pierre-Richard, Gruissan et le samedi 7 déc. à 20h30 au Cinéma Le Palace, Lézignan-Corbières

> Du 27 nov. au 3 déc., reprise de la trilogie de Patricio Guzmán (Le Bouton de nacre, Nostalgie de la lumière & La Cordillère des songes) au Cinéma Le Castillet, Perpignan