L'exposition permanente

L'exposition permanente

La salle d’exposition permanente a été conçue de manière à ce que le visiteur puisse prendre connaissance de la manière dont les événements historiques ont provoqué de vastes déplacements forcés de populations et la création de plus de deux cent camps d’internement en France et dans les pays d’Afrique du Nord, dont celui de Rivesaltes.

Une grande table centrale de plus de 30 m de long présente, outre la chronologie du camp, divers témoignages, documents et objets qui retracent l’internement des troupes coloniales, des républicains espagnols, des juifs, des tsiganes, des collaborateurs et des prisonniers de guerre allemands, autrichiens, italiens, polonais, puis des harkis, des tirailleurs guinéens, malgaches, indochinois… de manière à présenter l’ensemble des populations civiles mais aussi militaires qui y ont été internées ou hébergées selon les périodes.

Un espace est consacré à la présentation interactive de cartes relatives aux camps d’internement français et aux déplacements forcés de populations en France, en Europe, et dans les pays d’Afrique du Nord.

Le visiteur peut également voir et entendre un ensemble de 48 témoignages d’anciens internés sur des tablettes, et regarder un grand nombre de films et d’archives d’époque projetés sur les murs du Mémorial ou à l’intérieur des modules d’exposition.

Les différents éléments de l’exposition permanente permettent aux visiteurs, à travers l’histoire du camp de Rivesaltes, d’appréhender un siècle de l’histoire internationale, de 1918 à nos jours.