Le projet scientifique, artistique et culturel du Mémorial

Le projet scientifique, artistique et culturel du Mémorial

L’histoire du camp de Rivesaltes, comme le combat citoyen et politique qui l’a sorti de l’oubli, revêtent un caractère exceptionnel.

Agnès SAJALOLI Exceptionnelle est aussi l’architecture de son bâtiment, avec ses 1200m2 d’exposition permanente et 400m2 d’exposition temporaire, son auditorium de 139 places pour les conférences, colloques, projections et spectacles, son centre de documentation, son espace dédié à la pédagogie, à la recherche, et son espace de convivialité.
Tout cela nécessitait un projet scientifique et culturel qui soit à la hauteur de cette histoire et de ces exigences, et qui puisse faire de ce Mémorial un lieu vivant et tourné vers l’avenir.
La particularité de ce projet consiste à élargir le champ du travail scientifique lié à l’histoire du camp à l’ensemble des sciences humaines, à donner au Mémorial une identité artistique forte pour interroger cet empilement de mémoires de manière plus sensible et le faire résonner avec le monde d’aujourd’hui, à inscrire le Mémorial dans le réseau national, européen et international des lieux de mémoire et lui donner un rayonnement digne de son histoire, à faire du Mémorial un facteur important du développement économique et touristique du département des Pyrénées Orientales et de la région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, et enfin de faire du travail d’action culturelle en direction de la jeunesse une priorité absolue.