Les partenaires

Les partenaires

En 1997, alors que le camp de Rivesaltes était menacé de destruction, des citoyens et des associations, tout particulièrement l’association des Fils et Filles des Déportés Juifs de France, créée par Serge Klarsfeld, l’association Zakhor pour la Mémoire et le collectif Génération Harki Mémoire et Vérité et l'association des Fils et Filles de Républicains Espagnoles et d'Enfants de l'Exode, choqués par un tel risque, ont conjugué leurs efforts pour empêcher qu'un pan entier de l'histoire du vingtième siècle ne tombe dans l'oubli.

Christian Bourquin, alors Président du Département des Pyrénées Orientales, a très vite adhéré à leur appel. Pleinement convaincu, il a relayé avec ténacité leur combat durant plus de quinze ans de sa vie politique pour que ce Mémorial voit le jour et raconte les drames humains qui se sont joués sur ce site.

En 2011, la Région Languedoc-Roussillon a pris la maîtrise d'ouvrage de ce projet de Mémorial largement engagé par le Département des Pyrénées-Orientales pour lui conférer une dimension régionale, nationale et internationale.

Damien Alary, Président de la Région Languedoc-Roussillon, Hermeline Malherbe, Présidente du Département des Pyrénées Orientales, et le Premier Ministre Manuel Valls au nom de l’État, portent à leur tour une ambition commune : faire de ce Mémorial un lieu de transmission, un lieu de partage, un lieu d'ouverture, où le déni de l'histoire n'a pas sa place.

La détermination de tous ceux qui ont oeuvré à ce projet, leur opiniâtreté à convaincre, à fédérer d'autres énergies, d'autres intelligences, leur engagement dans la défense inlassable des valeurs humanistes qui nous fondent, donnent tous sons sens à ce Mémorial.

Qu'ils en soient tous ici profondément remerciés.