SPECTACLE

Evènementiel

LA PLACE DU DIAMANT
Jeudi 14 mars / 19h30

Lecture théâtralisée du roman "La place du diamant" de Mercè Rodoreda par la comédienne Martine Pascal

Réservation indispensable

Nathalie Holt

18h30

Conférence "La place du diamant : le parcours d'une femme dans la guerre d'Espagne" par Anne-Laure Bonvalot (maîtresse de conférence en cultures et littératures hispaniques à l'Université de Nîmes)

19h30

Lecture théâtralisée du roman "La place du diamant" de l'écrivaine catalane Mercè Rodoreda par la comédienne Martine Pascal.

La comédienne Martine Pascal a travaillé avec de nombreux metteurs en scène dont Robert Hossein, Francis Huster et Marcel Maréchal.

L’histoire…

1936 Barcelone, une femme du peuple catalan, Natalia, raconte avec une ingénuité de naissance, les derniers mois de la république, la guerre civile, les premiers temps du franquisme. Elle n’a pas essayé de comprendre les revirements de l’Histoire, elle ne s’est pas non plus préoccupée d’elle même : elle n’a été sensible qu’aux caresses, méchancetés, drôleries de son mari qui l’a rebaptisée Colometa, petite colombe. Lui va rejoindre le front républicain et s’y faire tuer. Colometa ne va plus penser qu’aux moyens de survivre, de protéger du froid et de la faim, ses deux enfants qui lui donnent envers et contre tout des accès de douceur.

L’attachement des Catalans à Colometa va de soi : elle est héroïne sans le savoir. C’est la simplicité pure de ce qu’elle sent, de ce qu’elle dit qui nous font accéder aux profondeurs de l’Histoire.

"Dans La Place du diamant Mercè Rodoreda donne la parole à Natalia, petite marchande de bonbons de Barcelone dans les années 30. C’est une héroïne mais qui ne le sait pas. Une femme que nous ne voyons pas d’habitude au théâtre. Ces femmes nous les voyons à la télévision, elles serrent contre elles leurs enfants, c’est au Burkina, en Syrie, ailleurs, partout où l’histoire bascule dans la violence. Natalia a un mari qu’elle adore et deux enfants.

1936 : le Front républicain. Elle voit son mari dévaler l’escalier de la maison, il brandit un drapeau. Et c’est bientôt la Guerre Civile, il a rejoint le front républicain. Il est tué.

Natalia raconte son combat pour nourrir ses enfants, joyeuse, énergique, ardente envers et contre tout. C’est l’histoire des femmes dans les guerres.

Sur la scène, elle raconte à un jeune homme, son fils peut-être ou le souvenir de son mari, et ce moment unique de théâtre : le partage de l’émotion. C’est Natalia, Mère courage de Catalogne, “Colometa” – petite colombe." Martine Pascal

Pour en savoir plus sur le spectacle

Tarif : 5€ / Gratuit moins de 18 ans
Réservation indispensable : 04 68 08 39 70 / info@memorialcamprivesaltes.fr