JOURNÉES D'ÉTUDES

JOURNÉES D'ÉTUDES

Evènementiel

GUERRE ET SOCIÉTÉ

Vendredi 22 et Samedi 23 mars

Réservation indispensable

Avec le soutien de la DILCRAH (Délégation interministérielle à la Lutte contre le Racisme, l'Antisémitisme et la Haine anti-LGBT)

PROGRAMME

Intervenants : Olivier Abel, Johanna Barasz, Jean-François Berdah, Fatima Besnaci-Lancou, Thibault Boulvain, Geneviève Dreyfus-Armand, Francis Eustache, Thomas Fontaine, Anne Muxel, Denis Peschanski, Richard Rechtman, Henry Rousso, Anne Simonin et Brigitte Sion.

Vendredi 22 mars

18h-20h : Table Ronde "Des sociétés et des individus bouleversés par la guerre"

Présidence : Denis PESCHANSKI

Première intervention : Henry ROUSSO, historien

Deuxième intervention : 16 lycéens en première S du Lycée Agricole Garcia Lorca à Theza sur le thème "Comment le passé peut permettre de comprendre le présent ?"

Table ronde : Francis EUSTACHE, neuropsychologue, Richard RECHTMAN, anthropologue et psychiatre, Brigitte SION, Performance Studies

Débat avec la salle


20h30 : Le cinéma de guerre et la guerre au cinéma

soirée en partenariat avec l'ECPAD (Etablissement de Communication et de Production Audiovisuelle de la Défense)
Projection d'extraits de films


1- Espagne 1936 - Jean-Paul Dreyfus, dit Jean-Paul Le Chanois - 37'


2 -Volontaires allemands en Espagne (légion Condor) - réalisateur inconnu - 14'


3 - Ensemble de 57 photos d'une exposition sur la Collaboration à Alger - MRN


4- L'armée et le drame Algérien - service cinématographique de l'Armée française - 14'


5 - Comment vivent les harkis : les harkis au camp de Rivesaltes - 6 '

Avec les interventions des historiens Denis Peschanski, Genevieve Dreyfus-Armand, Thomas Fontaine, Fatima Besnaci-Lancou qui interviendront et échangeront avec le public à l'issue de la diffusion de ces archives rares et très peu connues.


Samedi 23 mars

10h30 - 12h30 : Table ronde "L’engagement dans la guerre"

Présidence : Thomas FONTAINE

Première intervention : Geneviève DREYFUS-ARMAND, historienne

Deuxième intervention : les élèves de la classe de première STAV - Sciences et technologie de l'agronomie et du vivant, option cinéma - du Lycée Agricole Pierre Reverdy autour de la thématique "L'exil entre déchirement et intégration"

Table ronde : Johanna BARASZ, historienne, directrice adjointe de la la DILCRAH, Olivier ABEL, philosophe et Anne MUXEL, sociologue.

Débat avec la salle


14h30 - 16h30 : Table ronde "Les arts et la littérature"

Présidence : Agnès SAJALOLI

Première intervention : Thibault BOULVAIN, historien de l’art

Regards croisés : Jean-François BERDAH, historien, Anne SIMONIN, historienne de la littérature

Deuxième intervention : les lycéens en classe CAP Production horticole et les terminales SAPAT : service à la personne du Lycée Agricole Claude Simon de Rivesaltes à propos de la thématique "Comment survivre, vivre et résister au camp de Rivesaltes ? La vie dans le camp".

Débat avec salle

17h : Clôture des travaux



BIOGRAPHIES

Denis PESCHANSKI

Historien, Président du Conseil Scientifique du Mémorial du Camp de Rivesaltes. Après son doctorat de Troisième cycle, il entre au CNRS. Après son doctorat d’Etat sur les camps d’internement en France, il devient directeur de recherche. Spécialiste de la France sous l’occupation, le régime de Vichy et la Résistance, il a ouvert depuis quelques années un nouveau chantier transdisciplinaire sur les questions mémorielles. Denis Peschanski est membre depuis 2002 du Centre d’histoire sociale du XXe siècle, après avoir été à l’Institut d’histoire du temps présent. Il a aussi de nombreuses responsabilités scientifiques telles la Présidence du conseil scientifique du Mémorial de Caen. Il a publié de nombreux livres ou articles sur les années 1930-1940 et est co-auteur de trois films «La Traque de l’Affiche rouge» (2007), « La propagande de Vichy » (2008), et « La France des camps » (2010), tous trois coproduits et diffusés par France 2.
Il dirige l’équipement d’excellence MATRICE sur mémoires individuelles et collectives et co-dirige le programme 13-Novembre sur la mémoire des attentats terroristes de 2015.

Johanna BARASZ
Historienne diplômée de l’IEP de Paris qui a notamment travaillé sur les vichysto-résistants entre 1940 et 1944, chargée de cours à l’IEP de Paris, puis membre du cabinet de Vicent Peillon, ministre de l’Education nationale, est aujourd’hui déléguée adjointe, Conseillère Education et Transmission à la Direction Interministérielle de Lutte Contre le Racisme, l’Antisémitisme et la Haine anti-LGBT (DILCRAH).

Jean-François BERDAH
Maître de conférences en Histoire contemporaine à l'université de Toulouse - Mirail, spécialiste de l'Espagne contemporaine et des relations internationales politiques européennes, membre de l'Institut Jean Monnet, a notamment écrit sur l'histoire moderne espagnole, notamment sur la politique étrangère espagnole pendant la Seconde République et sur la guerre civile, en ce qui concerne les grandes puissances et l'exil républicain espagnol en France, ainsi que sur les notions de frontières (migrations, passages, imaginaires).

Geneviève DREYFUS ARMAND
Docteur en Histoire, conservateur général honoraire des bibliothèques, ancienne directrice de la Bibliothèque de Documentation Internationale Contemporaine (BDIC) et du Musée d'Histoire Contemporaine, et présidente du Centre d'études et de recherches sur les migrations ibériques (CERMI), est spécialiste de l'exil des républicains espagnols en France et directrice de publication de la revue Exils et migrations ibériques au XXème siècle.

Francis EUSTACHE
Neuropsychologue, directeur d'étude à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes, professeur à l'université de Caen-Basse Normandie, directeur de l'unique unité de recherche française totalement dédiée à l’étude de la mémoire humaine, et spécialiste en neuropsychologie, il travaille sur les relations entre le cerveau et le comportement, notamment la mémoire et les maladies de la mémoire, et dirige des recherches sur les troubles de la mémoire et le diagnostic précoce des maladies neurodégénératives. Ses travaux, associant neuropsychologie et neuro-imagerie cérébrale, ont apporté des innovations majeures dans les domaines de la neuropsychologie et des neurosciences cognitives de la mémoire humaine et ont permis d’améliorer le diagnostic précoce des maladies neurodégénératives, grâce à l’élaboration et à la validation de procédures automatisées de traitement d’images.

Henry ROUSSO

Henry Rousso est directeur de recherche au CNRS (Institut d'histoire du temps présent), auteur de nombreux ouvrages sur l’histoire et la mémoire : Le Syndrome de Vichy (1987), Vichy, un passé qui ne passe pas (avec Éric Conan, 1994), La Dernière Catastrophe. L’histoire, le présent, le contemporain (2012), Face au Passé. Essais sur la mémoire contemporaine (2016). Il préside depuis février 2019 la mission de préfiguration du futur Musée-Mémorial des victimes du terrorisme.

Brigitte SION
Docteur en Performance Studies de l'université de New York, enseignante, écrivain, universitaire spécialiste des pratiques mémorielles, de la mémoire publique et de la mémoire post-génocidaire, notamment sur les commémorations et les réponses artistiques. Elle mène également des travaux sur le tourisme, les médias et la communication liés aux lieux de mémoire, (son dernier ouvrage porte sur le tourisme dans les lieux de mort de masse), et est chargée de mission à la fondation Rotschild Europe.

Olivier ABEL

Professeur de philosophie éthique à la Faculté de Théologie Protestante de Paris

Thomas FONTAINE

Historien, a soutenu en 2013 une thèse majeure sur la déportation de répression. Fin connaisseur des archives françaises et allemandes, il est aujourd'hui une référence incontournable sur le système d'occupation en France, comme sur la mémoire de la guerre.

Thibault BOULVAIN

Historien de l’art et historien, docteur en histoire de l’art de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Thibault Boulvain a été chargé d’études et de recherche à l’Institut national d’histoire de l’art (2013-2016). Boursier postdoctoral de la Fondation de France, il est rattaché au Centre d’histoire de SciencesPo Paris et au Centre de recherche Histoire culturelle et sociale des arts, université Paris 1 Panthéon- Sorbonne, Paris. Auteur de nombreux textes, il a notamment publié dans Les Cahiers du Musée national d’art moderne, La Revue de l’art et Perspective : actualité en histoire de l’art. L’art en sida. Les représentations de la séropositivité et du sida dans l’art américain et européen, 1981-1997, l’ouvrage issu de sa thèse de doctorat, paraîtra en 2019 aux presses du réel. Enseignant à la Faculté des humanités de l’Université catholique de l’Ouest (Angers), et à SciencesPo Paris, il y assiste Laurence Bertrand Dorléac, notamment pour son cours « La guerre. Histoire visuelle. 1800-2019 ». Il a été son assistant pour l’exposition « Les désastres de la guerre. 1800-2014 », au Louvre-Lens (2014).

Gratuit
Réservation indispensable : 04 68 08 39 70 / info@memorialcamprivesaltes.fr