Nuit du Mémorial / Marcel Bozonnet et Michel Agier

Nuit du Mémorial / Marcel Bozonnet et Michel Agier

Evènementiel

Jeudi 8 février à 18h30

Marcel Bozonnet et Michel Agier sont co-auteurs de la pièce la 9ème Nuit qui interroge l'identité des déplacés et la force de l'engagement.

Dialogue entre l’homme de théâtre Marcel Bozonnet et l’anthropologue Michel Agier.
Ils sont co-auteurs de la pièce La 9ème nuit, nous passerons la frontière qui interroge l’identité des déplacés et la force de l’engagement.

Anthropologue et ethnologue, Michel Agier est directeur de recherche à l’IRD (Institut de Recherche pour le Développement) et directeur d’études à l’EHESS (Ecole des Hautes Edtudes en Sciences Sociales). Les relations entre la mondialisation humaine, les conditions et lieux de l’exil et la formation de nouveaux contextes urbains sont au cœur de son travail.

D’abord axées sur les grandes d’Afrique et d’Amérique latine, les recherches de Michel Agier portent sur la mobilité sociale et l’identité ethnique et raciale. Puis, sur les espaces où les personnes déplacés (réfugiés, exilés) se regroupent : zones de transit, camps… Il étudie désormais les mêmes lieux au Proche-Orient et en Europe. Les objets de son analyse sont tout d’abord les figures de l’ « étranger » dans les différents contextes nationaux puis la formation de zones de refuge sous toutes leurs formes.

Marcel Bozonnet commence sa carrière d’acteur et de metteur en scène dans les années 1960. Il entre à la Comédie Française en 1982 et devient sociétaire en 1986. Il est professeur à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre de 1981 à 1986.

En 1993, il est nommé directeur du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique. De 2001 à 2006, il est Administrateur Général de la Comédie Française.

Il a mis en scène de nombreux spectacles dont Scènes de la grande pauvreté de Sylvié Péju, La Princesse de Clèves de Madame de Lafayette (en tournée depuis 20 ans), Didon et Enée de Purcell, Orgie de Pier Paolo Pasolini, Antigone de Sophocle, La grande roue de Vaclau Havel, Le Tartuffe de Molière, Mon corps, mon gentil corps, dis moi… de Jan Fabre, Rentrons dans la rue d’après Godot de Samuel Beckett, Soulèvement(s) dont il est le co-auteur.

Depuis 2006, il est directeur artistique de la Compagnie des Comédiens Voyageurs.

Tarif 5€ / Gratuit -18ans

Réservation indispensable au 04 68 08 39 70 / info@memorialcamprivesaltes.fr